Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 08:04

http://i.cdn.turner.com/nba/nba/media/act_mickael_pietrus.jpg

 

Alors qu'il devait être transféré chez les Toronto Raptors il y a peu de temps (le trade avait été annulé suite à une blessure), Mike Pietrus a été coupé les Phoenix Suns, franchise qu'il avait rejoint la saison dernière durant la saison en provenance d'Orlando.

Actuellement blessé au genou, le français qui peut jouer aux postes 2 et 3 va devoir se soigner avant de retrouver un club. Les Celtics et les Lakers sont évoqués par BasketUSA.

 

 

Repost 0
Published by Hern - dans NBA Frenchies
commenter cet article
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 20:28

http://www.sports.fr/images/201135/643-parker-spurs.jpg

 

Propos recueillis par Thomas PISSELET sur sports.fr

 


Tony, confirmez-vous l'information du Progrès sur le fait que vous jouerez à l'Asvel durant le lock-out ?

 
Ce serait bien que vous, mes amis les journalistes, arrêtiez de faire mousser ça. C'est la première et la dernière fois que je vais parler de ce sujet-là pendant l'Euro. Il n'y a rien qui est fait, rien n'est signé. C'est une décision qui va être dure à prendre parce qu'il y a mon assurance. C'est vrai qu'il y a eu des discussions, ce n'est d'ailleurs pas un secret. Je l'ai dit depuis la fin de la saison avec les Spurs que j'aimerais bien y jouer. J'en ai parlé avec les actionnaires et avec Gilles (Moretton, le président villeurbannais, ndlr) mais j'aimerais bien que vous n'en fassiez pas une LeBron James en faisant monter la sauce. Parce si ça ne se fait pas, ça va décevoir beaucoup de gens à Lyon et mes fans. 

 


Où en sont les discussions ?

 
Pour l'instant, il n'y a vraiment rien. Je n'en ai même pas encore parlé avec mon avocat. Là, je suis concentré sur l'équipe de France. C'est tout ce qui m'intéresse. Et même si je prends une décision et que je commence à regarder pour mon assurance, ça ne sera pas avant la fin de l'Euro. Quand je rentrerai à San Antonio, il faudra que j'aille voir les docteurs (des Spurs, ndlr). Il y a tellement de choses... Vous ne vous rendez pas compte, vous prenez ça à la légère. Mais c'est compliqué de trouver un truc. Surtout que mon assurance coûte cher. J'ai signé un gros contrat de quatre ans et ce n'est pas si facile que ça. Je sais tous les gens à Lyon et à l'Asvel sont excités à l'idée que je puisse jouer là-bas mais là, on est en plein Euro. Vous me parlez de l'Asvel alors qu'il y a l'équipe de France et une possible qualification olympique. Après, vous serez les premiers à être au courant si je décide ou signe quelque chose.

 


D'où l'information peut-elle bien venir, alors ?

 
S'il y a eu des fuites, ça ne peut être qu'à Lyon parce que Le Progrès est à Lyon. Mais les actionnaires (de l'Asvel) savent très bien que je n'ai pas pris de décision, je leur ai dit. Je me répète mais je n'ai pas encore parlé avec mon avocat pour la question de l'assurance.

 


On parle aussi d'une maison que vous souhaiteriez acheter dans la région...

 
Oui, mais ça fait un an que je cherche une maison à Lyon. J'en ai vu une vingtaine et ce n'est pas un secret non plus. J'ai envie d'acheter et de faire ma base là-bas. Je n'ai pas investi à l'Asvel pour ne pas être là-bas quand je serai en France. Écrire ça maintenant, ça fait peut-être bien. Mais je regarde depuis l'année dernière...

 



La date de votre premier match est même précisée dans cet article...

 
Oui, ce serait pour le match contre le Paris-Levallois (le 14 octobre à l'Astroballe, ndlr). Mais même ça... Si jamais je décidais de jouer à l'Asvel, pourquoi je ne le ferais pas dès le premier match de la saison (le 8 octobre à Roanne, ndlr) ? Ça, c'est vous les journalistes... Moi, je ne veux surtout pas donner de faux espoirs à mes fans. Là, je suis avec l'équipe de France. L'Asvel, je n'y pense même pas. Après l'Euro, je ferai mes tests médicaux avec les docteurs des Spurs et, selon ce que mon agent et mon avocat me diront concernant mon assurance, on verra ce qu'on fera.

 



Avec votre contrat, on imagine que votre assurance doit être sacrément élevée non ?

 
Vous n'avez qu'à faire vos devoirs, vous les journalistes, et vous verrez bien que ça coûte très, très cher pour m'assurer. On l'a vu avec l'équipe de France, et ce n'était que pour un mois et demi. Là, ce serait au moins pour un an parce qu'on ne sait pas combien de temps va durer le lock-out. Et puis, il y a une grosse réunion aujourd'hui (jeudi) donc qui sait, peut-être qu'on reprendra dès le 1er octobre (en NBA). Mais à l'heure d'aujourd'hui, je n'ai rien signé du tout. Et je ne joue pas à l'Asvel. Je ne vais pas parler à mes avocats maintenant, en pleine compétition avec les Bleus.

 



Vous aviez dit il y a quelques semaines que vous aviez 1% de chances de jouer à l'Asvel. Et maintenant ?

 
Si vous voulez chipotez sur les pourcentages... Quand je lis le journal et que je vois que c'est sûr, je jouerai à l'Asvel, c'est chiant. Mes fans vont tous croire que c'est fait. Il y a même ma famille, ma propre mère, qui m'a demandé: "Ah bon, t'as signé ?"

 

 


Seriez-vous prêt à financer vous-même une partie de cette assurance ?

 
Bien sûr, pourquoi pas. J'ai toujours dit que si je venais à l'Asvel, ce ne serait pas pour l'argent. Mais pour l'instant, je ne me suis penché sur la question. Le seul truc qui est vrai dans toute cette affaire là, c'est qu'il y a eu des discussions avec les actionnaires. Mais on ne peut pas tout contrôler. 

 


Repost 0
Published by Hern - dans NBA Frenchies
commenter cet article
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 22:38

http://www.sports.fr/images/201133/188-photo.jpg

 

 

 En marge du tournoi de Londres, où l'équipe de France poursuit sa préparation à l'Euro 2011, Tony Parker a confirmé à un journaliste d'ESPN.com qu'il reviendrait jouer en France si le lock-out retarde le coup d'envoi de la prochaine saison en NBA, prévu le 1er novembre.  

 

"Je ne vais prendre aucune décision avant la fin du mois de septembre, après le Championnat d'Europe, a expliqué le meneur de jeu des San Antonio Spurs. Je verrai si je suis en forme et d'ici là, on en saura beaucoup plus sur la situation de ce lock-out. Si je vais jouer à l'étranger, ce sera en France, pour mes fans et pour mon équipe, l'Asvel." Une équipe dont il est le vice-président des opérations basket.

 

Quid des récentes rumeurs qui l'envoyaient en Chine ? "Mon agent m'en a parlé un peu. On a discuté (avec une équipe chinoise), mais rien de sérieux, a-t-il admis. Pour l'instant, je veux juste rester concentré sur l'équipe nationale. C'est le plus important."

 

 

 

Plus d'informations ici : sports.fr

 


Repost 0
Published by Hern - dans NBA Frenchies
commenter cet article
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 00:16

http://www.sports.fr/images/201128/noah_clap.jpg

 

Propos recueillis Grégory Richard de Sports.fr (13/07/2011)

 

 

Passé en coup de vent en 2009 pour le tournoi de Strasbourg, Joakim Noah est arrivé ce mercredi à l'INSEP pour le premier stage de l'équipe de France de basket en vue de l'Euro, sa première compétition officielle sous le maillot bleu. Pour l'intérieur des Chicago Bulls, humilité et unité prévalent à l'heure de rejoindre une des plus belles équipes de France de l'histoire sur le papier.

 

Quel regard portez-vous sur votre saison avec Chicago ? Et comment avez-vous occupé cette période de repos jusqu'au stage ?
Cette année, ça a été une longue saison. J'ai bien travaillé à Chicago, et perdre contre Miami a été un moment très difficile. Surtout quand tu as l'habitude d'être dans une routine, et de ne penser qu'à gagner un championnat. Cette saison, j'ai surtout mis du temps à me remettre en forme, dans la tête notamment. Depuis, j'ai passé de bonnes vacances, au soleil. Et maintenant je retrouve le travail.

Que ressentez-vous à l'aube de cette nouvelle aventure, de cette première expérience avec l'équipe de France ?
C'est excitant. Il y a beaucoup de travail à faire. On a beaucoup de bons joueurs, de joueurs qui jouent en NBA, même si ça ne veut rien dire. On va retrouver des équipes très expérimentées qui jouent ensemble depuis très longtemps. Notre but, c'est de pouvoir nous qualifier pour les Jeux Olympiques et gagner ce tournoi. Mais ça commence dès la semaine prochaine avec les entrainements à Pau.

Et le fait de porter ce maillot Bleu pour la toute première fois en compétition ?
C'est vrai que depuis que j'ai 12 ans (et son déménagement aux États-Unis, ndlr), je ne passe pas beaucoup de temps en France. Maintenant je le porte avant tout pour ma grand-mère. Mes racines de basket commencent avec elle, quand elle était à l'époque la seule blanche qui jouait au Cameroun. Ce maillot représente aussi ma tante, mon père, ma famille que je ne vois pas beaucoup pendant l'année. Aujourd'hui, ma famille est très fière et je sais qu'elle sera aux matches pour pouvoir me voir jouer.

Comment appréhendez-vous l'arbitrage européen, très tatillon, notamment avec les intérieurs ?
Je sais que le jeu est différent mais ça reste quand même de la compétition et du basket. Donc j'espère quoiqu'il arrive pouvoir aider cette équipe.

"Leader, ce mot ne veut rien dire"

Comment gérez-vous toute cette pression médiatique qui vous entoure ?
Ça ne me fait rien du tout. La seule chose qui m'intéresse, c'est que ma famille soit fière de moi. Après, l'attente populaire et médiatique, ce sont des choses en plus, et depuis tout môme, je connais ça. Mon père est quelqu'un d'assez attendu, surtout ici en France, donc je comprends tout ça assez bien. Et dans le fond, ça m'est égal.

Vous considérez-vous comme un leader dans cette équipe de France ?
On verra. On a un bon groupe, de bons joueurs, de bons gars et la seule chose qui nous intéresse, c'est de gagner les matches. Après, tout le monde peut être un leader. Un leader, c'est avant tout quelqu'un qui mouille le maillot et pas forcément celui qui va parler a la presse en disant ce qu'il faut faire. Pour moi, ce mot ne veut rien dire.

Votre avis sur Tony Parker ?
C'est quelqu'un qui a beaucoup d'expérience et qui me demandait depuis plusieurs années de venir jouer en équipe de France. Il a tout gagné en NBA, et c'est un super gars sur et en dehors du terrain. C'est un vrai plaisir de jouer avec celui qui est pour moi le meilleur français à avoir jamais joué sur un terrain de basket.

Comment vivez-vous la situation autour des histoires d'assurance des joueurs NBA ?
Parler des assurances, ce n'est pas vraiment ce que j'ai envie de faire. Mais c'est aussi la réalité de notre business. On verra comment les choses se passent mais j'espère que tout restera positif pour qu'on puisse faire une bonne compét' dans un mois et demi.

"Tous ensemble, dans les bons et les mauvais moments"

Quelles équipes vous font le plus peur sur cet Euro ?
Elles font toutes peur ! Quand tu joues à ce niveau là, tu sais que c'est le plus haut niveau du monde. Tu réalises que si tu n'arrives pas prêt, tu perds. Que tu sois le meilleur, que tu ais le plus de joueurs NBA ou le plus de talent ... C'est ça la beauté du sport. N'importe qui peut gagner à n'importe quel moment. C'est pour ça qu'il faut qu'on garde la tête froide et qu'on reste concentrés sur chaque étape. Mais je ne serai pas là si je ne croyais pas en nos chances de victoire.

Quelle différence faites-vous avec le monde NBA, notamment au niveau de la préparation ?
C'est moins porté sur l'individuel. Mais c'est aussi ce que j'ai envie de faire. Ça fait partie de ma carrière, de mon parcours. Et je suis super fier de pouvoir enfin mettre ce maillot. Ça a été compliqué au début car je me rappelle qu'à une époque, j'avais même du mal à avoir mon passeport français. Ça m'a pris une année. Maintenant, me retrouver ici juste avant l'Euro, c'est quelque chose de très positif.

Mickael Pietrus nous confiait que "l'équipe de France, c'est Tony (Parker), Nico (Batum) et Joakim". Partagez-vous cet avis ?
Pas du tout. L'équipe de France, c'est nous tous. Au basket, dans un sport collectif, c'est l'équipe qui prévaut. Pour moi, le 13e homme, le staff, tout le monde compte pour être champion. J'ai déjà vécu ça à l'université (à Florida, ndlr)et on avait l'impression d'être les meilleurs à tous les niveaux. Même le 13e homme était dedans, à fond. C'est une mentalité qu'on doit garder, qu'on reste tous ensemble dans les bons et les mauvais moments.

Repost 0
Published by Hern - dans NBA Frenchies
commenter cet article
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 17:20

http://www.ville-fecamp.fr/squelettes/img/alaune/deux.jpg

 

En juillet, Tony Parker, le meneur de jeu des San Antonio Spurs, se rendra à Fécamp (seine-maritime) pour les "Tony Parker Camps".

Le basketteur Tony Parker sera à Fécamp à compter du dimanche 10 juillet 2011 pour animer son fameux Camp Tony Parker durant trois semaines.

On l'attend mercredi matin (13 juillet 2011) sur la place Bellet de 10h à 12h, en plein centre-ville, où il fera des démonstrations et des matches à trois contre trois. 

Inscriptions sur place. 

 

 

 

lien : http://www.paris-normandie.fr - http://www.ville-fecamp.fr

Repost 0
Published by Hern - dans NBA Frenchies
commenter cet article
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 20:47

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/4d/Rodrigue_Beaubois.jpg/200px-Rodrigue_Beaubois.jpg

 

 

Ils en avaient la possibilité jusqu'à la proclamation du lock-out, et ils n'ont pas laissé passer cette occasion : les dirigeants des Mavericks de Dallas, fraîchement champions NBA, ont prolongé d'un an le contrat du meneur français, Rodrigue Beaubois, 23 ans.

Blessé au pied lors d’un rassemblement de l’équipe de France, Beaubois n’a joué que 28 matches cette saison, et n'a pas été convoqué par Vincent Collet, le sélectionneur des Bleus, pour disputer le prochain EuroBasket, cet été en Lituanie.

 

 

lien : http://www.sports.fr

Repost 0
Published by Hern - dans NBA Frenchies
commenter cet article
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 13:39

http://www.lequipe.fr/Medias/Basket/201003/430x313/rodrigue-beaubois-auteur-de-24-points-n-en-finit-de-scorer.jpg

 

De nouveau blessé au pied gauche, celui qu'il s'était fracturé l'été dernier avec l'equipe de France en stage de préparation au Mondial 2010, Rodrigue Beaubois, 23 ans, va de nouveau être opéré ce lundi.

"On va lui poser une vis plus grande, a révélé son agent Jérémy Medjana. Son indisponibilité devrait être moins longue que la dernière fois, environ deux ou trois mois."

Le meneur français des Dallas Mavericks a vécu une saison galère en 2010-11. Il n'a pas disputé une seule minute des NBA Finals remportées par la franchise texane face au Miami Heat (4-2).

 

 

lien : http://www.sports.fr

Repost 0
Published by Hern - dans NBA Frenchies
commenter cet article
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 09:52

http://www.sport365.fr/medias/sporever/sport365_664x376/basket/NBA/112475_PARKER_BATUM_230611.jpg

 

Tony Parker pourrait être transféré chez les Portland Trailblazers.

Selon Hoopsworld et CBS, les San Antonio Spurs envisageraient d’échanger leur meneur français et son choix de draft (29e) contre Andre Miller, Nicolas Batum et le choix de draft des Blazers (21e).

Problème, la franchise texane aimerait également inclure Richard Jefferson dans la transaction, ce que les Blazers refuseraient.

A la veille de la Draft, les discussions pourraient reprendre aujourd'hui.

Cette rumeur d'échange n'est pas si folle que ça quand on sait que Greg Popovich a toujours suivi de près Nicolas Batum qu'il aurait aimé drafter en 2008


 

 

 

lien : http://www.sport24.com/

Repost 0
Published by Hern - dans NBA Frenchies
commenter cet article
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 11:08

http://www.lefigaro.fr/medias/2011/06/22/lire_aussi_sport24_484675_8200505_3_fre-FR.jpg

 

Et si Tony Parker quittait les Spurs ?

San Antonio, qui cherche à rajeunir son effectif, souhaiterait récupérer le premier tour de draft des Toronto Raptors ou des Sacramento Kings via un transfert dans lequel le meneur de jeu français servirait de monnaie d'échange. Pas forcément une bonne nouvelle pour "T.P.", qui avait pourtant prolongé son contrat avec la franchise texane en début de saison.

 

Il y aura cette année quatre joueurs français inscrits à la draft: Ousmane Camara, Edwin Jackson, Bangaly Fofana et Antoine Diot. Mais aucun d'eux ne risque de faire plus parler de lui que Tony Parker. A vingt-neuf ans, le meneur de jeu des Spurs pourrait être l'une des victimes collatérales de la loterie annuelle de la NBA, qui aura lieu jeudi soir dans le New Jersey. Pourquoi victime ? Parce que les options qui s'offrent à lui ne sont pas vraiment réjouissantes...

 

Selon Yahoo! Sports, San Antonio souhaite rajeunir son effectif, surtout à l'intérieur, et a sondé deux franchises, les Raptors et les Kings, qui possèdent respectivement les cinquième et septième choix de cette draft 2011, pour un éventuel transfert dans lequel "T.P." servirait de monnaie d'échange. Ce ne serait évidemment pas une bonne nouvelle d'un point de vue sportif puisque Toronto et Sacramento ont terminé la saison 2010-11 à la quatorzième place de leur conférence.

 

Lors de son récent passage en France, à la mi-mai, Tony Parker avait émis de gros doutes sur la capacité des Spurs à rebondir après leur élimination au premier tour des playoffs 

 

Des propos qui avaient fait polémique aux Etats-Unis, le joueur ayant dû les démentir quelques jours plus tard en mettant ça sur le dos des journalistes... 

 

"S'ils ont un joueur à échanger, c'est moi..."

 

Est-ce pour cette raison qu'il est peut-être, aujourd'hui, à un tournant de sa carrière ? Toujours est-il que la franchise texane envisagerait déjà de confier la mène à son remplaçant, George Hill, à la rentrée. Où sera le capitaine de l'équipe de France à ce moment-là ? A Toronto avec Alexis Ajinça ? A Sacramento, qui aurait également discuté avec les Denver Nuggets pour récupérer Raymond Felton ? Ou toujours à San Antonio ? Lui, en tout cas, ne voulait pas imaginer un tel scénario après avoir prolongé cette saison son contrat avec les Spurs, pour 50 millions de dollars sur quatre ans.

 

Un choix aussi bien affectif que réfléchi. "Quand j'ai signé mon contrat, la décision était assez facile à prendre, expliquait-il récemment. Il y avait beaucoup d'argent sur la table, il me restait un an, je sortais d'une saison où j'avais eu pas mal de blessures... Donc c'était une décision logique, pour ne pas prendre de risque et assurer mon avenir." Mais "T.P.", en tant que joueur à la plus forte valeur marchande de son équipe, avait aussi conscience de la réalité. "S'ils ont un joueur à échanger, c'est moi, assurait-il. Après, Pop (Gregg Popovich, ndlr) m'a dit que je n'irai nulle part. Mais je sais que la NBA est un business, qu'il faut être prêt à tout. On ne sait jamais."

Tony Parker sera bientôt fixé.

 

 

 

lien : http://www.sports.fr

 

Repost 0
Published by Hern - dans NBA Frenchies
commenter cet article
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 07:27

 

 

Selon Basketusa, l'ailier français Mickael Gelabale, 28 ans, effectura un workout cet été avec les équipe de San Antonio, Denver et Atlanta.

Drafté en 2005 en 48e position par les Seattle Supersonics, Mickael Gelabale, 28 ans, avait joué en NBA au Seattle Supersonics entre 2006 et 2008. Une blesure a mis fin à fin (temporairement ?) à son rêve américain. Il tournait à 4.5 pts de moyenne en deux saison NBA.

 

 

Fiche NBA de Mickael Gelabale : nba.com

 

Repost 0
Published by Hern - dans NBA Frenchies
commenter cet article