Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 10:10

http://www.sports.fr/images/201046/knicks_reu.jpg

 

 

 

 

Le renfort d'Amare Stoudemire l'été dernier devait redonner du souffle aux Knicks. Force est de constater que l'amélioration de la franchise new-yorkaise, défaite pour la sixième fois d'affilée mardi à Denver (118-120), tarde à venir. Avec seulement trois victoires en onze matches, New York, qui rêve toujours de Carmelo Anthony, son bourreau du jour (26 points), est déjà mal barré dans la course aux play-offs. 

Une franchise des Knicks de retour sur le devant de la scène ? Ce n'est pas encore pour aujourd'hui. Actif l'été dernier sur le terrain des transferts, avec à la clé la venue d'un all-star Amare Stoudemire, et de bons joueurs de complément (Anthony Randolph, Raymond Felton et Ronny Turiaf), New York ne récolte pas les fruits de son marché estival en ce début de saison. Déterminés à retrouver les play-offs, voire mieux s'ils arrivent à pêcher un autre gros poisson d'ici la date limite des transferts, les dirigeants new-yorkais peuvent difficilement se réjouir à l'issue des trois premières semaines de saison régulière. Avec trois victoires et huit défaites, les Knicks croupissent à la 13e place de la conférence est, juste devant les faibles Sixers et Raptors. 
Mardi soir, les hommes de Mike d'Antoni ont enregistré à Denver une sixième défaite consécutive (118-120). Une mauvaise série au cours de laquelle les New-yorkais ont à chaque fois concédé plus de 100 points, preuve que leur défense est toujours aussi perméable. Chez les Nuggets, malgré une belle résistance, et un gros effort dans le dernier quart-temps remporté 36-26 pour tenter de combler leur retard, les joueurs de Big Apple ont encore laissé grand ouvert les portes de leur défense. Ce dont Carmelo Anthony et consorts ont évidemment profité à plein. L'ailier du Colorado, toujours décidé à partir au plus vite et pourquoi pas pour...New York, a terminé meilleur marqueur de la rencontre avec 26 points et a manqué le double-double pour une seule prise au rebond (9). 
Chez les Knicks, Stoud' (24 points) s'est démené comme à son habitude et les apports du surprenant rookie Lanrdy Fields (21 points), de Wilson Chandler (23 points) et de Danilo Gallinari (21 points) n'ont pas suffi. De retour après des ennuis au genou, Ronny Turiaf n'a passé que douze minutes sur le parquet, le temps de commettre six fautes. En déplacement sur la côte ouest jusqu'à samedi, le temps de faire encore trois matches, les Knicks tenteront de tirer profit de rencontrer trois des plus faibles formations de cette conférence (Sacramento, Golden State et les Clippers) pour essayer de rebondir tant qu'il en est encore temps. Car partie comme elle l'est, la saison risque encore d'être bien longue aux yeux des nombreux supporters de la franchise new-yorkaise.

Feuille de match : http://www.lequipe.fr
Repost 0
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 10:00

http://www.we-goparks.org/images/Bulls_Logo_jpg.jpg

 

Les Chicago Bulls ont décroché une jolie victoire à Houston (95-92), la sixième de la saison (pour trois défaites).

Derrière les 33 points de Derrick Rose, Joakim Noah a inscrit avec 12 points et pris 9 rebonds.

Chez les Rockets, toujours privés de Yao Ming, Luis Scola a une nouvelle fois sorti le grand jeu avec 27 points, imité par l'ancien joueur des Bulls, le vétéran Brad Miller, auteur de 21 points. Mais cela n'a pas suffit pour l'équipe du Texas qui concède sa septième défaite (pour trois victoires).

 

Feuille de match : http://www.lequipe.fr

 

 

Repost 0
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 08:00
Repost 0
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 11:05

http://www.basketusa.com/wp-content/uploads/2010/11/paul-kidd-498x304.jpg

 

 

Il n’y a plus d’équipes invaincues en NBA. Après presque trois semaines de compétition, les New Orléans Hornets sont les derniers à être tombés.

Après huit succès d'affilée, les Hornets, la franchise surprise de ce début de saison, est tombée sur le parquet de Dallas (98-95).

Il s'en est fallu de peu pour que les Hornets repartent du Texas avec un neuvième succès d'affilée. Jusqu'à six minutes de la sirène, Chris Paul et ses coéquipiers menaient (90-83) et pouvaient espérer rester la seule franchise invaincue de la Ligue.

Mais Dirk Nowitzki (25 pts, 10 rbds) puis Jason Terry (26 pts), décisifs dans le money-time, ont porté les Mavericks vers un quatrième succès consécutif (98-95) alors que les Hornets ont subitement perdu leur adresse dans cette fin de match.

Le joueur allemand s'est fendu d'un 7-0, ramenant les deux formations à égalité (90-90) puis Terry est entré en scène en plantant deux paniers à 45'' du buzzer (92-95, 95-97). En face Paul, après avoir marqué 20 pts dans les deux premiers quart-temps, a été muselé toute la deuxième mi-temps. Predrag Stojakovic, relégué sur le banc après l'arrivée cet été de Trevor Ariza, a rappelé qu'il était l'un des meilleurs shooteurs de la décennie affichant 17 unités avec un 4/6 en longue distance.

 

 

Feuille de match : http://www.lequipe.fr

 

 

source : http://www.lequipe.fr

 

Repost 0
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 10:27

http://www.deseretnews.com/photos/midres/2153431.jpg

 

Les meneurs de jeu Deron Williams et Derrick Rose ont été nommé joueur de la semaine.

A l'Ouest, Deron Williams, le meneur du Jazz a tourné à une moyenne de 23 pts et 11.8 pds tandis que son équipe remportait quatre matches de suite.

A l’Est, la NBA a choisi Derrick Rose qui termine également la semaine invaincu avec 21.3 pts et 9 pds de moyenne.

 

Repost 0
Published by Hern - dans NBA News
commenter cet article
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 10:02
Repost 0
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 10:05

http://www.sports.fr/images/201046/bryant-lakers.jpg

 

 

Trois jours après leur faux pas à Denver, les Los Angeles Lakers se sont inclinés sur leur parquet face aux Phoenix Suns (116-121), la nuit dernière, en saison régulière NBA.

A force de regarder le plafond du Staples Center, pour admirer les tirs primés de leurs adversaires, les Lakers ont fini par être éblouis. Trois jours après sa première défaite de la saison sur le parquet des Denver Nuggets, l'équipe phare de Los Angeles a été surprise à domicile par les Phoenix Suns (116-121), la nuit dernière en NBA. La faute, en grande partie, à l'adresse infernale de Jason Richardson, Hedo Turkoglu and co.

Auteurs respectivement de 35 points et 8 rebonds à 7/10 à longue distance, et 17 points à 5/7 derrière l'arc, les deux gâchettes des Suns ont empêché les champions en titre de réagir. Avec une réussite collective de 55% à trois points (22/40), la franchise de l'Arizona a eu raison du génial duo californien Kobe Bryant-Pau Gasol. Les deux hommes ont pourtant tout entrepris pour remettre leur équipe dans le droit chemin, l'arrière All-Star compilant 25 points, 9 rebonds et 14 passes, l'intérieur espagnol se fendant de 28 points et 17 rebonds. Mais rien n'y a fait.

"Dans cas-là, vous avez l'impression que le panier est gigantesque et que chaque tir que vous prenez va rentrer, a déclaré après-coup Jason Richardson. Alvin (Gentry, le coach des Suns, ndlr) a demandé des actions pour moi et mes partenaires m'ont bien trouvé. C'est vraiment sympa de vivre une soirée comme ça." Pas sûr que les joueurs de Phil Jackson soient du même avis. Malgré l'apport de Lamar Odom (22 points, 11 rebonds), ils ont toujours plus ou moins couru après le score.

Avant une série de déplacements à Milwaukee, Detroit et dans le Minnesota, ce deuxième couac tombe mal. "On déteste perdre, surtout avant un road trip, a réagi Kobe Bryant. Mais c'est comme ça. Ils ont mis des gros shoots. Beaucoup de gros shoots." Un peu trop à son goût...

 

 

Feuille de match : http://www.lequipe.fr

 

 

 

source : http://www.sports.fr

 

Repost 0
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 09:59

http://www.basketnews.net/upload/news/61/8961_big.jpg

 

 

Sans faire de bruit, les Spurs de Tony Parker ont fait tomber Oklahoma City 117-104 dimanche pour remporter leur septième victoire consécutive. 


Les 24 points de Tony Parker ont largement contribué à la victoire 117-104 de San Antonio face à Oklahoma City, et les Spurs ont donc porté leur série de victoires consécutives à sept.

Matt Bonner est passé tout près de rentrer dans l'histoire de la franchise texane pour le plus grand nombre de tir primés réussis sans en louper un seul, en réussissant ses sept tentatives à 3-pts de la soirée.

Les Spurs, meilleure équipe derrière la ligne des 7,23 mètres, ont dynamité le Thunder dans le dernier quart-temps en rentrant 6 de leurs 8 tirs pour finalement remporter la période 35-24, et remporter par conséquent la rencontre.

Manu Ginobili a enregistré 21 points, alors que Kevin Durant a réalisé sa plus "basse" performance offensive de la saison avec 23 points.

 

Feuille de match : http://www.lequipe.fr/Basket/BasketFicheMatch33238.html

 

 

source : http://www.basketnews.net

Repost 0
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 09:58
Repost 0
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 20:31

http://www.sports.fr/images/201045/167-hornets.jpg

 

 

Malgré les 16 points et 4 rebonds de Nicolas Batum, les Portland Trail Blazers n'ont pu empêcher les New Orleans Hornets de rester la seule équipe invaincue (107-87), la nuit dernière en saison régulière NBA. 

Leur invincibilité, les Hornets y tiennent. Seule franchise de la NBA à n'avoir pas encore perdu le moindre match en ce début de saison régulière, New Orleans a piqué Portland samedi soir (107-87) et donc obtenu son huitième succès en autant de rencontres. Les partenaires de Chris Paul trônent plus que jamais en tête de la conférence Ouest, ce que peu d'observateurs avaient prévu avant le coup d'envoi de cet exercice 2010-11. Est-ce parti pour durer ? En tout cas, cette équipe n'a plus rien à voir avec celle de l'an passé.

Avec sept joueurs à dix points et plus au compteur, les Hornets ne se reposent plus seulement sur leur génial meneur de jeu Chris Paul (11 points, 13 passes) ou leur gâchette David West (18 points, 5 rebonds). Des joueurs comme Trevor Ariza, Marco Belinelli ou Emeka Okafor ont donné au cinq majeur un réel volume face aux Blazers, pris à la gorge d'entrée et déjà distancés de treize longueurs à la pause (48-35). Les apports de Willie Green et Predrag Stojakovic, auteurs de 11 points chacun en sortie de banc, ont aussi fait du bien.

Le nouveau coach de New Orleans, Monty Williams, a aussi réussi un beau pari en convaincant ses hommes que leur salut passerait par la défense. Résultat: aucun joueur de Portland n'a réellement brillé, Nicolas Batum ayant terminé meilleur marqueur de son équipe avec 16 points et 4 rebonds.

Il faut dire aussi que l'arrière All-Star des Blazers, Brandon Roy, a eu un temps de jeu limité et donc un rendement moindre en raison d'un problème au genou gauche (2 points, 2 passes en 22 minutes). Mais même avec lui, pas sûr que la franchise de l'Oregon ait pu faire quoique ce soit pour freiner la marche en avant de Hornets au collectif bien huilé.


Repost 0