Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 07:15

http://i2.cdn.turner.com/nba/nba/2011/images/06/03/dirk-nowitzki-526-3-060211.jpg

 

 

 

Ces Mavericks sont décidément renversants.

Comme face au Thunder lors des Finales de la conférence ouest, les Texans ont en effet fait fi des 15 points de débours accusés au coeur du dernier quart pour finalement remporter sur le fil la deuxième manche de leurs Finals NBA face au Heat, s'imposant 93-95 grâce à l'inévitable Dirk Nowitzki et égalisant ainsi à 1-1 avant de disputer les trois prochains matches dans le Texas.

 

l flottait comme un parfum de déjà vu, ce jeudi, à l'issue du match 2 des Finals NBA entre Miami et Dallas. Avec au choix, des relents de match 3 des Finals 2006 ou de match 4 des dernières Finales de la Conférence Ouest. Comme il y a dix jours en Oklahoma, les Mavs l'ont en effet emporté après avoir pourtant accusé jusqu'à 15 longueurs de débours. Et cette fois, les hommes de Rick Carlisle n'ont même pas eu besoin d'en passer par une prolongation pour parachever un renversement qui pourrait évidemment laisser des traces dans ces Finals 2011. Comme il y a cinq ans, lorsque les Mavericks, qui menaient alors 2-0 face à ce même Heat, avaient laissé échapper le match 3 de la série après avoir pourtant compté 13 points d'avance à six minutes de la fin. Sans jamais pouvoir s'en relever...

 

"Cette défaite nous avait fait particulièrement mal mais on en est encore qu'au début de la série, devait bien rappeler Dirk Nowitzki à l'issue de la série, on voulait repartir d'ici avec une victoire et on peut être fier de nous. On a resserré la défense en les pressant tout terrain et en contestant tous leurs tirs.On a vraiment fait du bon travail." Certains plus que d'autres. Car pour ceux qui s'inquiétaient de sa blessure à l'index de la main gauche contractée, mardi, dans les dernières minutes du premier match, l'Allemand aura eu vite fait de les rassurer. 

 

"Ce n'est pas sa main qui tire qui a été touché. Il n'y pas de souci à se faire pour lui. Il continuera à nous faire du Dirk jusqu'au bout." avait d'ailleurs prévenu LeBron James. Le temps de s'habituer à l'attelle qui protège désormais son doigt blessé et d'abandonner quelques tirs en route et l'ancien MVP a en effet été égal à lui-même, terminant avec 24 points et 11 rebonds au compteur. Et plus encore que ce nouveau double-double, Nowitzki aura été le premier bourreau des Floridiens grâce à deux layups inscrits au cours de l'ultime minute de la rencontre. Le premier pour permettre aux siens d'égaliser à 90-90 à peine cinq minutes après avoir été comptés à -15 et le second, de la main... gauche, à trois secondes de la fin pour sceller la victoire des Texans.

 

 

 

 

 

 

li

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hern - dans NBA Playoffs
commenter cet article

commentaires