Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 14:51


Ron Artest et Kobe Bryant ont finalement eu le dernier mot. (Reuters)

 

 

 

 

 

 

 

Incroyable suspense au Staples Center. Car si les Lakers ont conforté leur deuxième place de la Conférence Ouest en enchaînant un cinquième succès consécutif, c'est au bout de la nuit ! Vainqueurs 139-137 des Suns, les Californiens ont en effet eu besoin d'une triple-prolongation pour l'emporter, Kobe Bryant en profitant pour signer 42 points.

 

 

Remake des dernières Finales de Conférence, la confrontation entre les Lakers et les Suns fleurait bon les playoffs, ce mardi. Pourtant, il n'y a peu de chances que les deux formations se retrouvent au printemps, Phoenix risquant en effet de devoir faire une croix sur le grand huit de la Conférence Ouest avec désormais 3½ matches de retard sur les Grizzlies et la huitième place. A moins que les Suns fassent preuve, lors des 14 matches qu'il leur reste à disputer, de la même persévérance que la nuit dernière au Staples Center...

Car si Steve Nash et consorts ont finalement dû abdiquer au terme de la troisième prolongation, force est de constater qu'ils ne s'étaient jusqu'alors jamais résignés. Même après avoir accusé jusqu'à 21 points de retard dans le troisième quart, un 28-8 initié par trois tirs primés de Steve Nash leur permettant d'égaliser au coeur de la dernière ligne droite. Pas plus après le 9-0 signé par leurs Californiens alors que trois minutes restaient alors à jouer dans le temps réglementaire. Le meneur canadien, 19 points et 20 passes au final, relançaient en effet la machine à trois points et les Suns arrachaient alors une première prolongation en terminant le quatrième acte sur un 11-2. A nouveau menés de trois points à 10 secondes de ce premier rab de temps, c'est d'ailleurs encore Nash qui entretenait l'espoir des Suns en grattant un rebond offensif, Channing Frye assurant ses trois lancers pour décrocher une deuxième prolongation avant d'en profiter pour signer un nouveau record personnel avec 32 points en plus de ses 14 rebonds.

Et les Suns auraient même pu l'emporter si Pau Gasol avait, lui, failli sur la ligne des lancers au terme de cette seconde prolongation. Mais l'Espagnol, 24 points-13 rebonds au compteur, enquillait ses deux tentatives et Lakers et Suns en étaient quittes pour une troisième période de rab, du jamais vu à Los Angeles depuis 1969 ! Et les champions en titre pourront d'autant mieux s'en souvenir qu'ils ont donc eu le dernier mot, Ron Artest faisant en effet la différence en enchaînant interception et dunk puis tir à mi-distance au cours des deux ultimes dernières minutes. Comme à sa bonne habitude, Kobe Bryant n'avait dès lors plus qu'à terminer le travail, ce qui fut fait et bien fait avec un dernier panier à 14 secondes de la fin, synonyme, au final, de 42 points, 12 rebonds et 9 passes au compteur.

Avec 15 minutes de rab, les lignes de stats sont évidemment flatteuses. Lamar Odom, présent dans le cinq en lieu et place d'Andrew Bynum, suspendu, en a ainsi profité pour signer son meilleur match de l'année avec 29 points et 16 rebonds en 55 minutes et, côté Suns, Marcin Gortat a également signé un joli double-double en compilant 24 points-16 rebonds. En vain, les Suns en étant quittes pour un cinquième revers en sept matches tandis que les Lakers enchaînaient, eux, une cinquième victoire qui les rapproche un peu plus de la deuxième place de la Conférence Ouest.

 

 

 

 

lien : http://www.sports.fr/nba/

Partager cet article

Repost 0

commentaires