Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 11:00

 

Les Lakers sont insatiables. Malgré la suspension d'Andrew Bynum, la cheville douloureuse de Kobe Bryant et la réussite d'un Nicolas Batum meilleur marqueur du match avec 25 points à 10 sur 16, les champions en titre sont en effet venus à bout des Blazers, l'emportant 84-80 grâce à un Derek Fisher décisif dans les ultimes minutes.

 

Plus les playoffs approchent, plus les Lakers renouent avec leurs bonnes habitudes. Face aux Blazers, les champions en titre n'ont certes guère été impressionnants. Privés d'Andrew Bynum, suspendu deux matches après sa faute flagrante commise vendredi sur Michael Beasley et avec un Kobe Bryant souffreteux, une douleur aux dents venant s'ajouter à son entorse de la cheville gauche, les Lakers n'en ont pas moins gagné, Bryant se réveillant dans le dernier quart pour y inscrire 10 points et Derek Fisher sortant de sa boîte pour offrir la victoire aux Californiens. La 12e sur les 13 matches joués depuis la coupure du All-Star Game.

Dans le sillage de Kobe Bryant, meilleur marqueur des siens avec 22 points à 9 sur 20 aux tirs, ses deux compères de l'intérieur Pau Gasol et Lamar Odom ont pourtant chacun signé un double-double, compilant ainsi respectivement 14 points-13 rebonds et 16 points-11 rebonds. Mais c'est bien Fisher qui a fait la différence dans les ultimes secondes. En faisant tout d'abord passer les siens en tête à deux minutes de la fin grâce à une interception sur Batum transformée en layup, puis en éteignant Rudy Fernandez et, enfin, en inscrivant le panier de la victoire à 10 secondes de la fin...

Aussi méritait-il bien les félicitations de tous ses coéquipiers à l'issue de la rencontre. "Il n'a pas fait un grand match sur le plan statistique car il a été gêné par les fautes, mais il a fait la décision sur quelques actions. Et le fait qu'il mette des gros tirs n'est plus une surprise pour personne." expliquait ainsi Kobe Bryant, Lamar Odom renchérissant "on aurait pu perdre ce match si Derek n'avait pas été là. On est de mieux en mieux en tant qu'équipe et Derek a fait la différence. C'est une victoire importante pour nous." D'autant plus importante qu'elle permet aux Lakers de décrocher son billet pour les playoffs et de conserver la deuxième place de la Conférence Ouest avec une victoire d'avance sur les Mavs, faciles vainqueurs des Warriors 101-73.

D'autant plus importante qu'elle permet aux Lakers de décrocher sa qualification pour les playoffs et de conserver, avec cette 50e victoire de la saison, la deuxième place de la Conférence Ouest avec une victoire d'avance sur les Mavs, faciles vainqueurs des Warriors 101-73.

Pour ce qui est de leur billet pour le printemps, les Blazers devront, eux patienter. S'ils peuvent encore viser la cinquième place, Denver ne pointant qu'à un match, les hommes de Nate McMillan doivent également regarder derrière, Houston, le premier recalé, ne possédant que trois succès de retard. Aussi Portland pouvait d'autant plus regretter d'avoir laissé s'échapper un succès de prestige chez le champion. Nicolas Batum plus qu'un autre puisque l'ancien Manceau a rendu 25 points à 10 sur 16 aux tirs, se faisant néanmoins contrer par Ron Artest puis perdant donc un ballon capital dans les ultimes minutes avant d'enquiller vainement un dernier tir primé. Rageant...

 

 

 

lien : http://www.sports.fr/nba/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Centre de Sport Toulouse 23/03/2011 00:05


Cette équipe est encore incroyable cette année...
Sans être extraordinaire, juste avec leur pointe de réussite et ce qu'il faut, ils sont parvenus à prendre le dessus sur leur adversaire. Il suffit vraiment de pas grand chose pour que les Lakers
fassent la différence