Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 12:38

http://www.sports.fr/images/201114/tony-parker-hawks.jpg

 

 

 


 

 

Ça rigole de nouveau à San Antonio. Au coeur d'une soirée marquée par de nombreuses surprises, les Spurs ont en effet confirmé leur redressement en l'emportant 90-97 à Atlanta. Une victoire qui doit beaucoup à Tony Parker, meilleur marqueur du match avec 26 points, et qui permet aux Texans de conforter leur statut de leader grâce à la défaite des Lakers face aux Jazz 85-86.

 

La roue a finalement tourné au meilleur moment. Oubliée, la série de six défaites consécutives tandis que les Lakers enchaînaient, eux, les succès ! Deux jours après avoir profité de la visite de Suns à la dérive pour renouer en toute facilité avec la victoire, les Spurs se sont en effet offert un succès bien plus convaincant à l'occasion de leur déplacement à Atlanta. Surtout, après avoir pris la mauvaise habitude de défaillir lors de leurs récentes fins de match à suspense, les Texans ont enfin réussi à faire la différence dans les ultimes minutes de la rencontre. Revenus au contact dans le troisième quart, les hommes de Gregg Popovich ont finalement fait la différence grâce à 11-3 placé au coeur du money-time, les Hawks lâchant définitivement prise pour s'incliner 90-97.

 

"Enfin !" pouvait bien s'écrier Tony Parker à l'issue de la rencontre, "si on n'avait pas retenu la leçon de ces récentes défaites, c'était à désespérer. Il y aurait vraiment eu quelque chose qui clochait chez nous." Et le meneur tricolore avait de quoi être doublement satisfait avec, en plus de la victoire, 26 points à 10 sur 16 aux tirs à son compteur personnel et une séquence décisive dans le troisième quart pour permettre aux Spurs de passer en tête. Dans son sillage, c'est tout le Big Three qui a été à la fête avec également 18 points de Manu Ginobili et 17 de Tim Duncan. Suffisant face à des Hawks privés de Josh Smith. 

 

Et la soirée a été d'autant plus fructueuse pour les Texans que les Lakers ont à nouveau perdu. Deux jours après s'être inclinés face aux Nuggets, les champions en titre ont en effet calé face aux Jazz, s'inclinant 85-86 après avoir vu Kobe Bryant échapper le ballon de la gagne. Auparavant, Bryant avait bien inscrit 20 points en dépit d'un modeste 6 sur 18 aux tirs et Andrew Bynum compilé 12 points et 23 rebonds, le dernier mot est pourtant revenu aux Jazz. Notamment grâce au rookie Gordon Hayward, l'ancien de Bultler se consolant de la nouvelle défaite des Bulldogs en finale NCAA avec 22 points, nouveau record en carrière battu, et le lancer-franc de la victoire en plus. Les Spurs ne manqueront pas de le remercier, San Antonio pointant désormais en tête de la Conférence Ouest avec 3½ matches d'avance à huit jours de la fin. 

 

Feuille de match

 

 

 

lien : http://www.sports.fr/nba/

Partager cet article

Repost 0

commentaires