Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 07:35

http://www.sports.fr/images/201102/ray-allen-aaron-brooks.jpg

 

 

Deux de chute pour les Celtics! Après une défaite, samedi, à Chicago, Boston s'est cette fois incliné face aux Rockets, s'inclinant 102-108 après avoir lâché prise dans le dernier quart d'heure. Une défaite non sans conséquence puisque les Celtics ont du coup abandonné leur statut de leader de la Conférence Est au profit de Miami.

 

A l'instar de Mavericks à la peine depuis la blessure de Dirk Nowitzki, les Celtics pourraient toujours se réfugier derrière l'absence d'un Kevin Garnett, sur le flanc depuis deux semaines. Mais cinq jours après un succès de prestige contre les Spurs, le revers concédé face à des Rockets privés, eux, de leur meilleur marqueur Kevin Martin et toujours en quête d'un premier succès en 2011, fait forcément tâche. Doc Rivers l'admettait d'ailleurs sans peine à l'issue de la rencontre, l'entraîneur des Celtics pointant en effet du doigt le manque d'efforts de ses troupes. «Les joueurs n'ont jamais montré qu'ils voulaient cette victoire. Il n'y avait aucune intensité dans notre jeu et les Rockets en voulaient plus que nous. Leur victoire est méritée.» pouvait souffler Doc après coup. 

 

Les 53% de réussite collective des Texans font en effet forcément tâche, Aaron Brooks en profitant notamment pour terminer meilleur marqueur de la rencontre avec 24 points à 8 sur 15 aux tirs dont 5 sur 8 à trois points et sept Rockets terminant avec plus de dix points au compteur. C'en était trop pour les Celtics en dépit des 19 points de Ray Allen et Marquis Daniels ou des 16 points de Paul Pierce. Au contact trois quart-temps durant, les joueurs au trèfle ont cédé en cinq minutes à l'entame du dernier quart, encaissant notamment un 7-0 conférant dix longueurs d'avance à leurs visiteurs. Les Celtics ont eu beau tenté un rapproché dans les ultimes minutes, Boston signant un 8-0 grâce à Pierce et Allen, deux derniers lancers de Brooks scellaient définitivement le succès des Rockets.

 

Et Doc Rivers goûtait d'autant moins cette défaite qu'elle coûte aux Celtics leur fauteuil de leader de la Conférence est, Miami, fort de ses neuf succès de rang, les devançant désormais avec deux victoires d'avance (30-9 contre 28-9). "Il faut que les joueurs comprennent que chaque match est important et pas seulement les matches de playoffs, a ainsi commenté le coach de Boston, jouer un match 7 à l'extérieur est vraiment difficile, et pas seulement lors des Finals car la Conférence Est est très relevée cette saison. Si vous n'avez pas l'avantage du terrain cette année, vous allez vite rentrer à la maison." Un commentaire qui fait notamment référence au parcours des Celtics, la saison passée, Boston éliminant Cleveland et Orlando bien qu'ayant abandonné l'avantage du terrain lors d'une fin de saison régulière bâclée...

 

 

source : http://www.sports.fr/nba/

Partager cet article

Repost 0

commentaires