Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 15:10

http://www.sports.fr/images/201047/orlando-miami.jpg

 

 

Le derby floridien entre Orlando et Miami a tourné cette nuit à l'avantage du Magic (104-95). Malgré les 25 points et 6 rebonds de LeBron James, le Heat a dû s'incliner deux jours seulement après avoir trébuché face aux Indiana Pacers.

Jamais deux sans trois. Une maxime qui a fait le bonheur de Miami cet été, au moment où LeBron James a décidé de rejoindre ses deux potes All-Stars Dwyane Wade et Chris Bosh. Mais qui, cette semaine, lui porte plutôt la poisse. Après Memphis (97-95) et Indiana (93-77), c'est Orlando qui s'est payé mercredi soir le scalp de l'équipe la plus impressionnante de la NBA sur le papier. Une troisième défaite de rang qui fait tâche pour le "Big Three" du Heat, surtout dans le derby floridien.

Faut-il plutôt parler d'une défaite de Miami ou d'une victoire d'Orlando ? Vu la manière dont le Magic a opéré, risquons la deuxième possibilité. Portés par un Dwight Howard omniprésent dans la raquette (24 points, 18 rebonds), les hommes de Stan Van Gundy ont rapidement pris l'ascendant dans cette rencontre, le premier quart-temps étant à sens unique (26-18). La réaction du Heat, dans le sillage de LeBron James (25 points, 6 rebonds, 4 passes), a failli suffire puisqu'à l'entame du dernier acte, les partenaires du "King" étaient revenus à trois longueurs (71-74). Mais une fois encore, c'est dans le finish qu'ils ont peiné.

Il y a quelques jours, LeBron James s'était plaint de son temps de jeu, trop important pour être suffisamment en forme dans le money-time. Il avait même ajouté que pour Dwyane Wade et lui, "quarante minutes c'était trop". Erick Spoelstra a-t-il un autre choix ? Les stats de ce match répondent que non. Seuls les "Three Amigos" - Chris Bosh a compilé 21 points et 6 rebonds, Dwyane Wade 18 points, 7 rebonds et 5 passes) - ont été capables d'inscrire plus de dix points. Impossible dans ces condition de rivaliser avec le collectif d'Orlando, Jameer Nelson (17 points, 14 passes) se régalant à la mène avec autant de solutions autour de lui. J.J. Redick (20 points), Rashard Lewis (14 points) et même Brandon Bass (18 points), sorti du banc, ont eu l'occasion de s'illustrer. Huit victoires contre sept défaites: le début de saison de Miami est étrangement poussif. Ce n'est pas le Magic qui va s'en plaindre...

 

 

Feuille de match : http://www.lequipe.fr


 

source : http://www.sports.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires